Retrouver la forme en hiver

Sortir au grand air

Rien de tel que la lumière du jour (même lorsqu’il pleut!) et la nature pour retrouver des forces. Une petite balade le nez à l’air, un café en terrasse, une promenade en forêt ou à la mer…

Mieux manger

Certes, la tartiflette, c’est bon, mais les plats trop gras, ça n’aide pas trop à retrouver la forme! Rien qu’ajouter des fruits et légumes à chacun de ses repas fera déjà la différence. Et si on évite les excitants, on gagne encore en vitalité! Un petit jus ou smoothie maison le matin (en ajoutant du gingembre dedans, pour la forme et éviter en plus d’être malade!), un petit muesli aux fruits, de belles portions de légumes le midi et le soir, un fruit en dessert et on est déjà pas mal.

Se bouger

Faire du sport en plein hiver quand on caille? Motivation souvent proche de zéro mais honnêtement, on se sent tellement mieux après! Et si c’est trop dur, on peut déjà commencer par se réveiller en s’étirant bien, marcher au moins 30 minutes par jour, faire quelques mouvements de yoga et finir la journée au lit en faisant quelques étirements et respirations profondes. On se couche sur le dos, les bras le long du corps, et on respire profondément par le ventre, on inspire et on expire deux fois plus lentement. On se concentre sur son ressenti, le corps qui respire. Et on retrouve un bon sommeil!

Prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi, rien que pour soi, ou comment avoir le moral pour tout l’hiver! Rien que cinq minutes par jour, pour lire, se masser le visage, respirer ou n’importe quoi qui nous fait plaisir, c’est nécessaire, et encore plus en hiver.

Dormir

On m’a toujours dit qu’en hiver, il faut dormir davantage… Bien entendu, je n’ai jamais suivi ce principe alors que… si je me couche plus tôt, ça va tout de suite mieux!

La synergie qui requinque

Pour les gros coups de mou en hiver, il y a une petite huile essentielle magique : l’épinette (picea mariana). Cette huile est « hormon-like », elle est donc un parfait tonifiant. Pour retrouver le tonus, on l’applique en cas de coup de mou pendant quelques jours. Attention, on l’utilise diluée : 2 gouttes d’huile essentielle d’épinette dans 8 gouttes d’huile végétale. On l’applique sur les reins en massant bien. Pour plus d’efficacité, on s’inspire de ce mouvement de tai-chi : on applique son huile des poings de la main, en cercles, en frottant vigoureusement vers l’intérieur, juste au-dessus des petits creux du dos.

Attention, les huiles essentielles sont à éviter lors des premiers mois de grossesse ainsi que pour les jeunes enfants.

Et vous, quelles sont vos tips anti-blues de l’hiver?

2 commentaires

  1. Pour le coup, histoire de ne pas manquer de soleil et de fruits frais, c’est direction les vacances au chaud ! Ca aide beaucoup quand même (sauf la climatisation de l’avion…)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s