Une trousse de toilette minimaliste et zéro déchet

J’en ai déjà parlé, partir en voyage avec le moins d’affaires possible est essentiel pour moi (j’ai peu d’affaires chez moi, je n’ai aucune raison d’emporter ma maison en vacances!). Partant uniquement avec un bagage cabine, j’ai donc opté pour une trousse de toilette avec un minimum de produits, solides pour beaucoup et multi-usages.


Si vous prenez l’avion avec uniquement un bagage cabine, avoir une trousse de toilette minimaliste sera indispensable pour tout caser dans votre sac, mais aussi parce que les normes vous imposeront d’emmener un minimum de liquides avec vous (des contenants de 100ml uniquement, dans un petit sac transparent et dans la limite de 1L). Que je parte en avion ou non, j’ai toujours les mêmes produits avec moi, qui sont des produits que j’utilise au quotidien : savon d’Alep, déodorant, dentifrice et shampoing solides, huile essentielle de tea-tree, gel d’aloe vera et huile végétale de nigelle (ce qui est vraiment énorme pour moi). Pour l’Argentine, j’ai également ajouté des anti-moustiques (un sur la photo, fait maison, ainsi que ceux bien chimiques), une crème solaire (que j’aurais pu faire moi-même pour limiter les déchets mais je n’avais plus d’ingrédients pour), une huile corporelle (spoiler : elle n’a pas beaucoup servi).

Cette trousse est ma trousse idéale. Je ne me lave qu’au savon d’Alep depuis des années, j’utilise aloe vera + huile de nigelle sur mon visage le soir au coucher, le shampoing solide est mon plus fidèle allié depuis deux ans et le dentifrice solide est idéal pour voyager. Je mets les produits solides dans une petite boîte à goûter récup sur un loofah dans mon sac (souvent calé entre deux paires de chaussettes ou à l’extérieur de mes packing cubes) et les produits liquides dans un ziplock récupéré, placé dans la pochette extérieure de mon sac pour le sortir facilement aux contrôles dans l’aéroport. Le loofah permet d’absorber l’humidité des produits solides, c’est parfait pour faire durer vos produits toutes les vacances. Bien entendu, il s’agit de ma trousse idéale et tout le monde n’a pas les mêmes besoins mais voici des petites astuces pour vous faciliter la vie si vous voulez une trousse de produits naturels, qui ne prennent pas de place et sont plane friendly.

Choisir des produits à partager

C’est très bête mais quand on part à plusieurs, autant tout partager. C’est d’autant plus facile lorsque l’on est en famille et que tout le monde peut utiliser le même savon ou gel douche. Utiliser un produit de base comme le savon de Marseille, d’Alep ou un savon neutre liquide (savon noir liquide Aroma-Zone, savon liquide La Vie Claire, savon du Dr Bronner) est pratique et utilisable par tous, y compris les bébés. Profitez justement d’être à plusieurs pour faire une trousse pour chacun si vous avez peur de manquer. Certes, votre bébé de 3 mois ne mettra pas de crème hydratante mais s’il ne reste plus de place dans votre trousse, sachez que votre bébé a droit à sa trousse. Ce qui, pour une famille de 4, représente ainsi 4 L de produits liquides… c’est énorme (et pas du tout minimaliste!).

Choisir des produits multi-usages

Effectivement, 1 litre par personne c’est beaucoup. Mais si on veut multiplier les produits, on peut vite arriver à une trop grande quantité d’affaires. En fait, c’est un souci auquel je n’ai jamais eu affaire puisque je privilégie les produits multi-usages. Ainsi, je ne m’embête pas avec 50 flacons différents!

Le savon noir/savon d’Alep, etc : en version solide comme liquide, ces bases vous permettront de vous laver (toute la famille, bébé compris), vous shampouiner, de laver votre linge (et le détacher avant lavage pour le savon d’Alep et de Marseille), faire votre vaisselle… D’autres usages dans ce post.
On parle d’ailleurs fréquemment du savon du Dr Bronner comme étant la référence des backpackers puisque l’on peut tout faire avec, de la vaisselle au brossage de dents en passant par le lavage des vêtements. Savon magique (un simple savon de Castille), mais il n’est pas le seul, un savon de base comme les savons précédents fait l’affaire.

Le gel d’aloe vera : hydrate la peau, soulage en cas de bobos (coupures, brûlures, eczéma, ampoules…) parfait après-soleil, répare justement après un coup de soleil… Plus d’infos dans cet article.

L’huile essentielle de tea-tree : lorsque l’on est adepte des huiles essentielles, on a bien souvent son huile chouchoute qui sert à tout. Souvent, les gens aiment l’huile de lavande, pour ma part je suis fan de l’huile d’arbre à thé. Je l’utilise pour éloigner les moustiques et soulager les piqûres, soulager les brûlures, les aphtes, en brossage de dents, combinée à du dentifrice, pour faire disparaître un bouton, bref, une huile qui sert à tout. Attention cependant à l’usage peu recommandé pour les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

La crème solaire anti-moustiques : je ne l’ai découvert qu’au dernier moment avant de partir mais Badger Balm, une marque dont les produits ont des compositions remarquables, fait une crème solaire anti-moustiques. Je ne saurai vous en dire plus mais si cela fonctionne, voilà un produit parfait lorsque l’on veut voyager léger.

Choisir des produits solides

Une astuce tellement bête que j’aurais du la mettre en premier! Si on vous interdit le liquide, prenez donc du solide! Les produits solides passent aisément en cabine, durent plus longtemps (si vous leur évitez un bain chaque soir après la douche, d’où le loofah) et en évitant les emballages, vous évitez les déchets. Mon shampoing et mon dentifrice maison ont vraiment simplifié les choses lors du voyage en Argentine!

Pas de miniatures!

Les produits miniatures sont tellement tentants, c’est tout petit, tout mignon… sauf que ça produit beaucoup de déchet. Pour ma part, je choisis donc de ne pas en acheter avant le départ et de ne pas utiliser ceux des hôtels, d’autant qu’on sait rarement ce qu’il y a dedans. Je choisis plutôt d’emmener mes produits habituels dans des contenants de 100ml, tout simplement. Plus écologique et cela m’évite de surcroît une dépense supplémentaire.


Accepter de ne pas tout avoir

Partir en voyage, c’est changer d’air, découvrir de nouvelles choses, une autre façon de vivre. Le plus simple quand on voyage léger, c’est aussi d’accepter que l’on va vivre autrement et que l’on n’aura pas toute sa maison avec soi ni tout son confort habituel. Alors non, pas de sèche-cheveux, d’après-shampoing ou mascara dans cet article… mais si vous le lisez, c’est qu’a priori, vous vous posez déjà la question de voyager autrement et vous vous en rendrez vite compte, en voyage, on n’a pas besoin de tout ça pour être heureux.

5 commentaires

  1. Merci pour ton article très bonne idée le savon noir liquide de Aroma Zone je voulais le tester 🙂
    C’est vrai qu’on s’encombre beaucoup pour rien dans les voyages, et en réalité sur place on n’utilise même pas tous les produits … On les emporte seulement « au cas où » ^^

    J'aime

    1. Oui, c’est vrai qu’on trouve rarement des crèmes aux compositions naturelles SPF50, c’est dommage. Après, je lisais très récemment deux articles avertissant sur le fait que les anti-moustiques annulaient les effets des crèmes solaires, il vaut peut-être mieux dans ce cas utiliser une crème combinant les 2 avec un spf plus bas? A vérifier!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s