Comment j’ai remplacé ces objets par du durable (version sdb)

Après un post sur les objets du quotidien, même principe mais cette fois-ci dans la salle de bains. Qui on arrête de jeter et par quoi le remplacer?

Les cotons

J’ai arrêté d’utiliser des cotons lorsque Mélanie m’a fait des carrés en tissu il y a fort longtemps. Lorsqu’ils ont commencé à vieillir je les ai utilisés pour nettoyer mes bijoux et pour le visage, j’utilise désormais des carrés Les Tendances d’Emma. Parfaits pour le démaquillage, pour appliquer son hydrolat ou encore en version compresse pour les yeux avec de l’hydrolat de bleuet.

Les cotons-tiges

Ils servent souvent pour le nettoyage des oreilles et quand j’ai eu mon fils, tous les médecins nous le disaient : jamais de coton-tige pour les bébés, ça enfonce le cérumen dans l’oreille. Ok, mais pourquoi nous on le fait alors? J’ai bien sûr vu qu’il existait des oriculi pour se nettoyer les oreilles mais j’ai opté pour la solution préconisée par l’orl que j’ai consulté : ne rien faire. Se doucher, et surtout bien sécher les oreilles (lui me conseille de sécher mes oreilles au sèche-cheveux mais non merci). J’ai un petit spray d’huile que j’utilise parfois aussi, quand j’y pense.

Le shampoing

Pendant des années, j’ai utilisé des tonnes de bouteilles de shampoing, qui convenaient rarement. Je me lavais les cheveux tous les deux jours et puis j’en ai eu marre. C’était devenu une corvée. J’ai commencé par utiliser des produits du commerce classiques sans silicones, puis sans sls et du jour au lendemain, j’ai voulu utiliser des poudres. Pour un usage plus simple, maintenant j’ai mis les poudres dans un shampoing solide, et ça me va très bien ainsi. Gain de place dans la salle de bain, économies, écologie et surtout, vie simplifiée : désormais le shampoing, c’est une fois par semaine maximum.

Le gommage

Quant on passe au naturel les produits gommants sont souvent ceux-là : gommage au sucre, au marc de café, à la pulpe de noix de coco… Des gommages géniaux, efficaces, simples à faire… mais qui, soyons honnêtes, salissent la baignoire. Déjà que j’ai la flemme de faire un gommage, si en plus il faut tout nettoyer… Plusieurs solutions sans produits s’offrent à vous : le loofah, le gant de gommage (kessa ou gant exfoliant tout doux comme on en trouve à Muji), ou encore, la brosse. J’ai découvert le brossage grâce à Mélanie (elle a d’ailleurs fait un article ici pour en expliquer le principe et les bienfaits), je ne suis pas toujours régulière mais lorsque je le suis, quels bienfaits je ressens!

La brosse à dents

J’ai abandonné ma brosse à dents classique quand je vivais à Lille pour une brosse à dents Bioseptyl fabriquée à 100km de là, avec le moins de plastique possible et surtout : recyclable. J’ai acheté le manche et depuis, je garde le même et fixe simplement une nouvelle tête dessus dès que j’en ai besoin.

Et dans votre salle de bains, c’est comment?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s